• Angelique

ACIDE ALPHA-LIPOÏQUE et surpoids



L’acide alpha-lipoïque pourrait aider, des personnes obèses ou en surpoids, à réduire leur masse grasse et leur poids.

L’acide alpha-lipoïque est produit en quantités infimes dans l’organisme. On le trouve dans les aliments qui contiennent des mitochondries comme la viande rouge. On l’appelle l’antioxydant universel parce qu’à la différence des autres antioxydants qui apportent une protection dans des environnements spécifiquement hydrosolubles ou liposolubles, l’acide alpha-lipoïque offre une protection générale contre tous les types de dommages oxydatifs. Il traverse les membranes cellulaires et exerce son action antioxydante à la fois dans les parties lipidiques et hydriques du corps, y compris dans le cerveau.

L’acide alpha-lipoïque est présent dans les mitochondries, les usines énergétiques des cellules, où il joue un rôle crucial pour la production d’énergie. Sans acide alpha-lipoïque, les cellules seraient incapables de métaboliser le sucre et de le transformer en énergie.

Une supplémentation en acide alpha-lipoïque stimule le métabolisme du glucose, les défenses antioxydantes et la réponse anti-inflammatoire.

Une étude a évalué les effets d’une supplémentation en acide alpha-lipoïque sur des concentrations plasmatiques élevées de triglycérides, sur la perte de poids, le stress oxydant et l’inflammation.

Quatre-vingt un adultes en surpoids, âgés de 21 à 60 ans, avec des concentrations élevées de triglycérides plasmatiques ont été enrôlés dans cette étude randomisée, contrôlée en double aveugle.

Durant 24 semaines, ils ont consommé quotidiennement 600 mg d’acide R-alpha-lipoïque ou un placebo. On leur avait demandé de ne rien modifier dans leur alimentation et leur activité physique pendant cette période.

Les résultats indiquent que la prise d’acide alpha-lipoïque n’a pas diminué les concentrations plasmatiques des triglycérides mais a provoqué une baisse plus importante que ne l’a fait le placebo de l’indice de masse corporel. Les femmes et les obèses ont perdu davantage de poids et de masse grasse que les autres. L’acide alpha-lipoïque a également légèrement réduit le stress oxydant.

Bobe G et al., A randomized controlled trial of long term R-alpha-lipoic acid supplementation promote weight loss in overweight or obese adults without altering baseline elevated triglyceride concentrations. The Journal of Nutrition 2020 September 1 ;

 

38, bld Sadi Carnot 06110 Le Cannet

30, bld Wilson 06160 Antibes

angeliqueplier06@gmail.com

  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon

Tél : 06 66 58 36 01

Angélique Plier. Nutrition conseils