• Angelique

AVC? Infarctus ?


Le lien entre alimentation et maladies cardiovasculaires est crucial : même si on fait du sport et qu'on ne fume pas, manger mal peut nous conduire tout droit à l’infarctus ou à l'AVC.

Manger mal, c'est, par exemple, consommer trop d'aliments ultra-transformés ou sucrés, pas assez de légumes, ou encore ne pas veiller à l'équilibre des graisses.

À l'inverse, bien se nourrir contribue à protéger efficacement son coeur et ses vaisseaux, surtout si l'on n'est ni sédentaire, ni fumeur. En pratique, cela revient à adopter une alimentation proche du célèbre régime crétois : une alimentation basée sur les végétaux (légumes à volonté, légumineuses, fruits, noix et graines, céréales complètes), avec une consommation modérée de viande, du poisson et des fruits de mer, peu de laitages, le tout arrosé d'huile d'olive ou de colza, d'eau et de vin (modérément). Régimes méditerranéen et à index glycémique (IG) bas sont donc tout indiqués mais le jeûne intermittent a aussi des bénéfices cardiovasculaires importants, pour des raisons différentes.



15 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Tartinade de sardines

Egoutter 125 g de pois chiches en bocal et mixer avec le contenu d'une boîte de sardines à l'huile d'olive , 1c. à s. d'huile de colza, 1 jus de citron, ainsi qu'une gousse d'ail et un petit oignon fr

Tartare d’algues

Réhydrater 3 c. à s. de wakamé et 3 c. à s. de laitue de mer déshydratés pendant 2 h dans de l'eau avec 1 c. à s de thé matcha. Mettre dans un mixeur avec 3 gousses d'ail épluchées, le jus d'1/2 citro

 

38, bld Sadi Carnot 06110 Le Cannet

30, bld Wilson 06160 Antibes

angeliqueplier06@gmail.com

  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon

Tél : 06 66 58 36 01

Angélique Plier. Nutrition conseils