• Angelique

Moins de vitamines ?


Moins de nutriments dans les aliments?


Les études sur le sujet indiquent que la concentration de certains nutriments importants a tendance à baisser. Des travaux menés aux Etats-Unis sur 43 fruits et légumes, et publiés en 2004, indiquent que les concentrations ont baissé : 20 % pour la vitamine C, 15 % pour le fer, 16 % pour le calcium ou encore 6 % pour les protéines.

« Les efforts pour cultiver de nouvelles variétés offrant de meilleurs rendements, une résistance aux insectes et une meilleure adaptation aux conditions météo ont permis aux plantations de croître plus et plus rapidement, mais la capacité des variétés à produire des nutriments n’a pas suivi cette croissance rapide », selon Donald Davis, chercheur à l’Institut biochimique de l’université du Texas et auteur principal de l’étude en question.

Cela peut s’expliquer par les méthodes d’agriculture intensive, la sélection de certaines variétés au détriment d’autres sur des critères esthétiques ou répondant aux besoins de production, ou encore le fait que nombre de fruits et légumes sont cueillis tôt, avant d’être mûrs, afin qu’ils résistent mieux aux centaines ou milliers de kilomètres qu’ils parcourent avant d’être vendus ou mangés.

Précieuse pour notre vue et nos défenses immunitaires, la vitamineA est en chute libre dans 17 des 25 fruits et légumes scrutés par des chercheurs canadiens dans une étude synthétisée pour CTV News. Le déclin est total pour la pomme de terre et l'oignon qui, aujourd'hui, n'en contiennent plus le moindre gramme

Posts récents

Voir tout

Port du masque et peau?

Si le masque est un allié de taille pour lutter contre la propagation du Coronavirus, il l’est beaucoup moins pour notre épiderme. En effet, de par sa finesse, la peau du visage n’est physiologiquemen

 

38, bld Sadi Carnot 06110 Le Cannet

30, bld Wilson 06160 Antibes

angeliqueplier06@gmail.com

  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon

Tél : 06 66 58 36 01

Angélique Plier. Nutrition conseils